Agir je veux, c’est courir le risque de mal faire ou de ne concevoir qu’un coup d’eclat dont la brievete n’aura d’egale que Notre vanite.

Agir je veux, c’est courir le risque de mal faire ou de ne concevoir qu’un coup d’eclat dont la brievete n’aura d’egale que Notre vanite. Mais la plupart situations ne laissent nullement le loisir de tergiverser, ainsi, demandent a tous d’assumer sa responsabilite – a defaut d’intervenir, on se perdrait soi-meme. J’y vais ou j’y […]